Institut Rafaël

Éditorial 15 – Onco-esthétique

On dit que le corps est le temple de l’esprit…
Quel pôle plus que le pôle onco-esthétique en est plus conscient ? Le corps, siège de la maladie, mais aussi de la perte de sens, vécu parfois comme celui qui a trahi, comme révélateur souvent, ou plus précieux allié par moments, est rendu dépendant aux traitements, le temps de la maladie. Alors, dans l’alcôve des mains expertes de nos onco-esthéticiennes, nos patients s’abandonnent aux retrouvailles avec cette enveloppe sacrée qui nous contient, nous protège, nous rend homme et femme, dans notre lien avec l’autre, et avec nous-mêmes. C’est bien de cette rencontre à nouveau possible entre corps et esprit dont il s’agit dans cette quinzième newsletter qui met à l’honneur le pôle onco-esthétique.

Nous reviendrons aussi sur l’un de nos événements forts du mois de mars, les Charidy Days.

Éditorial 14 – Onco-psychologie

« Ici, là, un peu partout : un passage entre le visible et l’invisible. Une fenêtre mal fermée, une porte entrouverte par où arrive un peu de lumière. Sans invisible, nous ne verrions rien, nous serions dans le noir complet. » Christian Bobin

Cette quatorzième newsletter met à l’honneur un des pôles essentiels de notre Institut : le pôle Psychologie. En effet, nos psychologues sont en lien avec tous les autres pôles, et ce, de façon concrète avec un nombre considérable de consultations qui quotidiennement soutiennent nos patients et leurs aidants. Mais cette équipe est aussi présente d’une façon plus invisible, par toute l’écoute non quantifiable, apportée bien souvent en urgence aux soignants, face aux situations complexes qu’ils rencontrent dans leur pratique, tout comme par un éclairage sur les projets et leur résonance potentielle chez nos patients. Allons à leur rencontre…sur le site de l’Institut Rafaël !

Éditorial 13 – Octobre rose

« Il semble qu’il existe dans le cerveau une zone tout à fait spécifique que l’on pourrait appeler la mémoire poétique et qui enregistre ce qui nous a charmés, ce qui nous a émus, ce qui donne à notre vie sa beauté. » Milan Kundera

Chaque soignant a plus que jamais offert de son temps, de son énergie et de sa compétence pour que cet Octobre Rose porte pour nos patients et la lutte contre le cancer du sein, un élan d’espoir incomparable. Notre souhait était d’illustrer pour eux, avec eux, que leur vie de patient pouvait rencontrer leur vie sportive, leur vie artistique et ainsi éveiller leur vie globale.

Ces admirables projets sportifs et artistiques, soutenus par notre ville, ainsi qu’un « Zoom Activité » sur la réflexologie, sont à l’honneur dans cette treizième newsletter… Belle lecture !

Éditorial 12 – Le désir chez nos patients

« Le calme finit par revenir, car ce qui, modifiant notre état moral, nos désirs, est entré, à la faveur d’un rêve, dans notre esprit, cela aussi peu à peu se dissipe, la permanence et la durée ne sont promises à rien, pas même à la douleur. » Marcel Proust

À l’Institut Rafaël notre mission est d’aider nos patients à retrouver confiance dans le renouveau toujours possible de leurs émotions, de leur corps et de leurs projets. Nos soignants, chacun avec son expertise, et tous en complémentarité, se consacrent à leur offrir ce rééquilibre, pour que ce temps où coexistent plus que jamais espoir et peur, soit le plus confortable possible, psychologiquement et bien sûr physiquement.

Le thème aussi délicat qu’essentiel de la sexualité est à l’honneur dans cette douzième newsletter…

Nous vous souhaitons un très bel été et une agréable lecture !

Rdv sur le site de l’Institut Rafaël pour la suite…

Éditorial 11 – Parentalité et cancer

« Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit : parlez-nous des enfants… »

C’est ainsi que commencent les célèbres lignes du Prophète de Khalil Gibran, sur la parentalité… et c’est ainsi que nos patients esquissent leur demande de repères dans ce mouvement de la maladie qui floute les positionnements habituels, face à eux-mêmes, à leurs proches, et particulièrement face à leurs enfants. Qu’est-ce que protéger son enfant dans cette traversée terrible, tout en pensant aussi à soi et en accueillant sa propre épreuve ? Que faut-il dire ou taire ?
Notre atelier parentalité tente d’offrir quelques éléments de réponse, toujours personnalisés, à nos patients.
Un autre atelier innovant, celui de dramathérapie, leur permet de redonner souplesse, jeu et espace à ce moment de vie si singulier.
Ces deux ateliers sont à l’honneur dans cette onzième newsletter… Belle lecture !

Éditorial 10 – Dégustation sensorielle de St Valentin…

Dans la onzième méditation de « La physiologie du goût », Jean Anthelme Brillat-Savarin nous dit :
« La gourmandise, quand elle est partagée, a l’influence la plus marquée sur le bonheur qu’on peut trouver dans l’union conjugale… »
Quelle citation pourrait mieux représenter ce moment offert par l’Institut Rafaël à l’une de nos patientes et à son époux en l’honneur de la Saint Valentin…?
Un atelier riche en goûts et en éveil des sens…dont le récit amoureux est le thème principal de cette dixième newsletter.
Aussi au menu de ce beau programme hivernal de soins, le démarrage du projet « Prévention Santé Globale », dont le précieux objectif est d’aider le patient à mieux comprendre et évaluer les caractéristiques et impacts de son fonctionnement, pour le nourrir et le renforcer ainsi de façon optimale.

Retour sur expérience….

La méditation sur le goût se poursuit…

« Heureux chocolat, qui après avoir couru le monde, à travers le sourire des femmes, trouve la mort dans un baiser savoureux et fondant de leur bouche… »

Cher Jean Anthelme Brillat-Savarin…vous aviez décidément tout compris…mais l’ange Rafaël aussi…

Le vendredi 12 février, Barbara et son époux Yannick, ainsi que Léa et Evelyne, ont vécu une matinée riche en découvertes et émotions. Les réjouissances ont commencé par la préparation d’une recette de « Raw Cake Chocolat et Canneberges », sous la supervision pétillante de notre remarquable Cheffe Pâtissière Sandrine Baumann-Hautin pour qui « La vie a du goût…tout est dans l’équilibre des sucres et des saveurs. »

Pendant ce temps d’observation et d’apprentissage des gestes nécessaires à la réalisation de ce délice gourmet, Aurore Deligny, notre brillante naturopathe, décrivait de façon à la fois experte et accessible les propriétés et bienfaits de chaque ingrédient. Aurore et Sandrine ont en effet souhaité concocter une alchimie subtile et parfaitement saine pour les amoureux, en choisissant méticuleusement le bouquet de cette formule : aliments crus, accords délicats et température de cuisson préservant au mieux les qualités gustatives et nutritives de chaque élément : chocolat noir 75% origine Pérou cru « Carrés Sauvages », crème de coco, canneberges, amandes, zestes de citron vert, gingembre frais, poire, flocons de sarrasin, poudre de vanille…

Après l’étape périlleuse mais toutefois joyeuse et réussie du dressage des couches savoureuses de ce très audacieux dessert, Barbara et Yannick ont pu vivre, grâce à notre praticienne en méditation Léa Durant, une sublime dégustation en pleine conscience, ou comme elle nous le dit elle-même pour reprendre Charles Baudelaire, « une invitation au voyage », une exploration gourmande des sens…

La table avait été dressée pendant l’atelier cuisine, quelques pétales de roses venaient caresser les assiettes, et chaque sens put donc s’éveiller dans un décor empreint d’une douce sensualité.

L’ouïe, stimulée par la résonante vibration de quelques notes d’un Kalimba…
Le toucher, effleuré par la délicatesse des pétales de rose…
L’odorat, embrassé par les effluves florales et la gourmandise du chocolat zesté… La vue, attisée par ces couleurs voluptueuses…et enfin…le goût, ravivé par ce baiser de saveurs…

Ce fut donc, comme vous le comprenez…un moment de partage enchanteur et chaleureux, un véritable ravissement gourmet, une dégustation sensorielle unique pour le corps et l’âme, où santé et curiosité gustative ont rencontré le plaisir des sens, et de l’être…

Éditorial 9 – Beauty Photo Therapy

“Il n’y a qu’une seule beauté, celle de la vérité qui se révèle.”

Auguste Rodin

Cette rentrée dans l’automne a été marquée par de très beaux projets : tout un pôle prévention se met en place, une nouvelle retraite a pu envelopper nos patients dans un cocon de soins et de ressources toujours plus innovant et adapté face à la maladie, et une tombola au profit de l’Institut, dans le contexte du Vendée Globe et en partenariat avec Land Rover, permettra au gagnant de remporter un magnifique véhicule. Mais ce n’est pas tout !

Vous connaissez l’importance que nous portons à l’art et notre conscience qu’il est une ressource fondamentale pour nos patients dans leur traversée de la maladie. Cette fois, c’est la photographie qui nous a permis de leur offrir des moments thérapeutiques intenses, grâce au duo remarquable formé par Stéfanie Renoma, brillante photographe de renommée internationale, et Mylène Houtteville, notre fée capillaire.

Voici le récit de cet projet original : Beauty Photo Therapy, où beauté rime plus que jamais avec vérité, celui d’un engagement artistique et humain exceptionnel, pour révéler le sublime de chacune de nos patientes !

Éditorial 8 – Mouvement !

«Le mouvement est le principe de toute vie (…) Écris sur le mouvement sous l’eau et tu auras le vol des oiseaux dans l’air.»

Léonard de Vinci

Cette huitième newsletter est sous le signe du mouvement !
En effet, notre projet multisports a enfin pu voir le jour et offre une expérience spectaculaire à ses participants. Cet après-confinement réserve manifestement de très belles surprises et fait renaître une sublime pulsion de vie chez nos patients. Leurs ressources physiques et spirituelles se voient relancées par ces moments dynamiques et innovants, et viennent rencontrer l’inspiration lumineuse de nos soignants et champions, qui accueillent dans des structures plus riches les unes que les autres, le ravissement des âmes, le dépassement de soi et l’exultation sensorielle des êtres.

Dans un autre mouvement, de soutien cette fois, Madame le maire de Levallois, Agnès Pottier-Dumas, nous a fait le plaisir de visiter nos locaux et a pu à cette occasion renouveler le soutien de la ville de Levallois envers notre institut.

Voici donc le récit de ces moments forts de l’été et de notre rentrée, très bonne lecture !

Rdv sur le site de l’institut Rafaël pour la suite…

Éditorial 7 – Printemps et poèmes

«Le printemps est revenu. La nature est comme un enfant qui récite des poèmes par coeur.»

Rainer-Maria Rilke

Le printemps est en effet bien là, caressant l’été, après cette saison si singulière, vécue confinés. Même si nos sourires ont pour un temps disparu derrière nos masques, ils sont restés bien présents en nous, pour vous. Nos énergies et nos regards sont eux restés tournés vers l’organisation du déconfinement, de nouveaux projets, toujours plus féconds et innovants.

Chaque pôle, chaque soignant a donc écrit son poème, en a choisi avec soin les mots, leur mélodie et leur couleur émotionnelle et humaine, et l’offre aujourd’hui à nos patients pour les aider à retrouver le goût de l’autre, de l’extérieur et de la vie. Le poème des masques, écrit par nos abeilles de l’atelier d’art thérapie, est celui que nous choisissons de réciter dans cette newsletter déconfinée, ainsi que celui d’un partenariat tout à fait inédit pour notre Institut avec Land Rover et la Croix-Rouge des Hauts-de-Seine.

Marie Barbou – Rédactrice en chef

Éditorial 6 – Lettre du confinement

«Ce qui fait la nuit en nous est ce qui peut laisser en nous les étoiles.» Victor Hugo

La force de l’Institut Rafaël est la multiplicité des expertises offerte aux patients, et si nos compétences s’entrelacent dans notre dimension humaine, nous connaissons chacun les contours de nos savoir-faire pour aider le patient dans une complémentarité toujours constructive.

En ce temps si singulier de confinement, nous avons souhaité plus que jamais mettre ces diversités en dialogue, pour permettre à nos patients de préserver le lien avec leurs soignants, leur donner les repères pour s’adapter à la distanciation physique demandée, tout en évitant qu’elle ne soit distanciation sociale. En faire aussi une occasion d’ouvrir de nouvelles possibilités, de prendre le temps de fleurir nos jardins, d’y semer de nouvelles graines et d’en prendre soin.

Tous nos praticiens (coachs, psychologues, psychiatre, art thérapeutes, nutritionnistes, reflexologues, yoga thérapeutes, dramathérapeutes etc) ont fait preuve d’un dynamisme et d’une créativité hors du commun, pour inviter nos patients à développer de nouveaux pouvoirs d’agir et d’être, à percevoir les ressources potentielles de leur quotidien et celles présentes en eux.

De belles surprises sont alors apparues dans cette grotte du confinement, éclairée à la lueur des bougies de chaque soignant.

(Retrouvez le récit et la newsletter dans son intégralité sur le site de l’Institut Rafaël : http://www.institut-rafael.fr)
Marie Barbou – Rédactrice en chef