Institut Rafaël

Éditorial 5 – La Visite au Musée d’Orsay

(Photo Crédit : Marie Barbou)

Je partage avec vous mon éditorial pour la cinquième newsletter de l’Institut Rafaël…sous le signe de l’Art et de la Vie qu’il insuffle ! « Par l’art seulement nous pouvons sortir de nous-mêmes » nous disait Marcel Proust. En effet, pour certains patients il est le seul moyen, le canal précieux, par lequel quelque chose accepte de s’ouvrir, de se donner et de s’inviter aussi, dans la mise en mouvement faite par la maladie. De cette traversée qui paraît pour certains sans lumière, naît une inspiration, une voie silencieuse mais active, qui portera une empreinte colorée accueillant la vie, la force et l’espoir à nouveau.
Pour entrer dans cette nouvelle année, l’Institut Rafaël renouvelle et renforce sa conscience de l’importance de l’art pour les patients, dans sa fonction symbolique mais aussi concrète.
De nombreux projets, toujours pluridisciplinaires, sont réfléchis, construits voire déjà en cours de réalisation dans un seul but : accueillir de façon qualitative, réparatrice et enrichichissante ceux qui vivent avec le cancer. Un des plus rayonnants sur le bien-être de nos patients est comme nous l’avons dit plus haut celui qui amène l’art au coeur de l’institut, grâce d’une part au travail de nos art-thérapeutes, mais aussi à une série de conférences menées par Dominique Dupuis-Labbé, conservatrice générale du patrimoine.
Pour compléter ces approches, l’initiative a été lancée d’aller encore plus loin, dans un contact plus direct avec les œuvres, cette fois dans leurs royaumes : les musées parisiens. Cet ambitieux dessein a pu voir le jour le lundi 13 janvier grâce aux généreux concours de madame Dupuis-Labbé et du musée d’Orsay.
Marcel Proust encore…« l’art véritable n’a que faire de proclamations et s’accomplit dans le silence… », entrons donc dans le récit de cette visite à Orsay, dans les trésors de Degas et la grâce de ses danseuses…(Retrouvez le récit et la newsletter dans son intégralité sur le site de l’Institut Rafaël : http://www.institut-rafael.fr)
Marie Barbou – Rédactrice en chef

Éditorial 4 – La Retraite Rafaël

(Photo Crédit : Marie Barbou)

« Marcher dans la nature, c’est comme se trouver dans une immense bibliothèque où chaque livre ne contiendrait que des phrases essentielles. » Christian Bobin
Après l’automne, l’hiver arrive…et avec lui la deuxième saison de la retraite méditative
de l’Institut Rafaël. La première avait eu lieu mi septembre et la prochaine accueillera le printemps. Pour chaque saison une retraite, pour chaque retraite un thème. Après l’ancrage, ce fut cette fois l’introspection qui présida dans les ateliers proposés, au cœur de la belle forêt de Rambouillet, sublime écrin de nature qui a pu contenir 24 de nos patients et 8 de nos soignants pour un séjour hors du temps pendant lequel et pour reprendre la citation de Christian Bobin, chaque soignant dans cette forêt a proposé ses phrases essentielles, son énergie, ses compétences, son engagement, pour le soin des patients. Vous pourrez retrouver le récit de ce séjour dans la newsletter.
Novembre c’était aussi le mois national de la lutte contre le tabagisme. L’Institut Rafaël
a déployé tous les moyens pour pouvoir organiser l’ouverture prochaine de son centre anti-tabac. Un espace qui sera dédié à la prise en charge du sevrage tabagique avec une équipe pluridisciplinaire pour un accompagnement global du patient.
Nous profitons de cette lettre hivernale pour vous souhaiter à toutes et à tous de très douces fêtes de fin d’année.
Marie Barbou – Rédactrice en chef
http://www.institut-rafael.fr

Éditorial 3 – Le Mont Rose

Je partage avec vous mon éditorial pour la troisième newsletter de l’Institut Rafaël, dédiée à l’ascension exceptionnelle du Mont Rose : « Liés à nos frères par un but commun et qui se situe en dehors de nous, alors seulement nous respirons et l’expérience nous montre qu’aimer ce n’est point nous regarder l’un l’autre mais regarder ensemble dans la même direction. Il n’est de camarades que s’ils s’unissent dans la même cordée, vers le même sommet en quoi ils se retrouvent. » Antoine de St Exupéry, Terre des Hommes

Quel mois de septembre ! Quelle ascension à la fois concrète, humaine et spirituelle pour l’institut Rafael ! Bientôt un an que notre institut a ouvert ses portes, son coeur et son savoir dans une expérience intégrative unique au service des patients. Les projets affluent avec passion et engagement de la part des soignants, et se vivent avec confiance et dépassement de soi pour les femmes et les hommes qui nous rejoignent dans leur combat contre la maladie.

Cette union sans pareil, ce but commun de transformer quelque chose de soi pour l’autre, vers le monde, a atteint une partie de son objectif le 11 septembre dernier lorsqu’une de nos équipes a atteint le sommet du mont Rose après plusieurs heures d’ascension.

Le corps est si intensément convoqué pendant la traversée de la maladie qu’il nous a semblé en effet fondamental de l’inviter à vivre autre chose de lui, de rétablir une communication voire une communion efficace avec l’esprit, et permettre aux deux, esprit et corps, d’être à nouveau réunis et alliés dans un processus de guérison globale.

Cette newsletter est sous le signe du sport, du dépassement de soi, de l’excellence dans les aventures offertes par les soignants et d’un accès à une réalité supérieure, à un « possible autrement » caressant la transcendance, pour nous tous.

Marie Barbou – Rédactrice en chef

http://www.institut-rafael.fr

Éditorial 2 – La Danseuse

« Comme celui qui cherche à prévenir la cité d’un déluge imminent mais parle une autre langue, nous nous présentons et disons quel mal nous a été fait. » Bertolt Brecht

Lorsque nous tentons d’exprimer nos émotions, les mots qui nous viennent peuvent parfois nous donner l’impression qu’ils reduisent ce que nous ressentons, qu’ils ne contiennent et n’enveloppent pas tout à fait ce que nous voulions dire.

L’art thérapie permet d’être au plus prêt de la version dicible, mais cette fois en empreintes artistiques. Des choix de couleurs, de techniques, de représentations, produisent un processus créatif qui a alors une fonction thérapeutique : exprimer un état intérieur autrement que par des mots normés, et laisser plutôt parler le corps, à travers sa dynamique, son agitation, ou encore sa sensualité. Lorsqu’un patient traverse l’épreuve du cancer, il peut percevoir en lui cet indicible, cette incapacité à dire quelque chose de ses ressentis, car l’épaisseur des craintes et des questionnements rend la mise en mots vers le monde, l’autre monde, celui des non-malades, difficile voire impossible. Il a alors en effet l’impression de « parler une autre langue »… L’art thérapie et toutes les autres disciplines de l’Institut Rafaël permettent au patient qui se présente à nous de trouver un langage commun, universel, comme par exemple celui de la musique, du corps qui danse, qui médite, sculpte ou encore peint, et de retrouver ce sentiment d’appartenance au monde essentiel au mieux-être. Dans cette deuxième newsletter nous avons mis à l’honneur l’art thérapie et tout particulièrement l’oeuvre collective faite juste avant l’été (en photo) qui a permis pour reprendre Nietzsche, de donner naissance à une étoile dansante une fois le chaos apprivoisé…

Marie Barbou – Rédactrice en chef

http://www.institut-rafael.fr

Éditorial de la Newsletter 1

Éditorial de la première lettre de l’Institut Rafaël : « Au milieu de l’hiver j’apprenais enfin qu’il y avait en moi un été invincible. » Albert Camus

Lorsque l’on reçoit l’annonce d’une maladie comme le cancer, on peut avoir le sentiment d’entrer dans l’hiver de sa vie. Il faut alors intégrer cette information et tenter à partir de là de réactiver les ressources enfouies en nous. Ramener l’été peut alors apparaître comme un objectif délicat à atteindre.

La mission de l’Institut Rafaël, à travers ce que sont les soignants individuellement en tant que personnes, en tant que professionnels, mais aussi en tant que collectif pluridisciplinaire, va être d’aider le patient dans la singularité de son histoire et de sa personnalité, à nourrir à nouveau la vie en lui, le sens qu’il lui donne, et la force qui vont lui permettre de se battre.

Aider le patient à traverser les saisons de sa maladie est donc la mission première de l’institut, et tout l’enjeu de notre travail : réparer, comprendre, ancrer, réconcilier le corps et l’esprit du patient, et le réchauffer d’une présence aussi construite que contenante. L’Institut Rafaël a une autre mission, celle de transmettre ce qui est élaboré et construit pour et avec les patients… ses dimensions recherche et évaluation des soins, mais aussi enseignement et formation sont donc fondamentales. Dans cette lettre c’est Rafaël qui vous parle, vous transmet sa vision, vous raconte son histoire, faite de celles des patients et de leur rencontre avec les soignants…de cette alchimie innovante qui permet à chacun de trouver le chemin le plus adapté à ce qu’il est, dans la gestion de ce combat.

Retrouvez leurs premiers récits et l’actualité de l’Institut Rafaël sur le site : http://www.institut-rafael.fr

Marie Barbou – Rédactrice en chef de la newsletter et psychologue à l’Institut Rafaël